Frank McCourt (OM) : "Mon travail n'est pas de tranquilliser les fans"

Mercredi, 28 Juin, 2017

L'homme d'affaires américain va même un peu plus loin, en assurant qu'il ne cédera pas à une folie acheteuse pour satisfaire l'impatience des supporters olympiens, qui attendent "du lourd" depuis l'ouverture du marché des transferts. C'est le message subtil qu'il a envoyé aux fans et à ses collaborateurs de l' Olympique de Marseille.

Au lendemain de la présentation de la première recrue de l'OM, Valère Germain, Frank McCourt a pris la parole ce mardi, en marge de la deuxième Convention du football professionnel, organisée à Cannes. Mon job, c'est d'être honnête avec eux et de faire ce que nous avons dit.

La France propose son aide pour déterminer les causes de l'incendie — Londres
Selon le Times , le recours à ce type de dispositif est proscrit aux États-Unis pour les immeubles dépassant 12 mètres de haut. Elle y confirme le déblocage en urgence de 5 millions de livres, qu'elle promet de compléter " si nécessaire ".

Jean-Luc Mélenchon et Cédric Villani enterrent la hache de guerre
Un torchon? Mélenchon s'essuie déjà dessus", a déclaré de son côté le député Les Républicains Philippe Gosselin. L'hémicycle, le 27 juin 2017 , lors du vote pour l'élection du Président de l'Assemblée nationale .

600 tours auraient le même revêtement — Tour Grenfell
Les panneaux d'isolation extérieurs de ces tours sont les mêmes que ceux qui couvraient la tour Grenfell . Pour les héberger, la municipalité de Camden a dit avoir réservé " des centaines de chambres d'hôtel ".

"Mon travail n'est pas de tranquilliser les fans". Nous sommes concentrés tous les jours pour atteindre ces buts. Je suis dans le sport depuis longtemps, j'ai appris que vous ne pouvez pas prendre de décisions pour satisfaire n'importe quelle inquiétude immédiate. En tant que propriétaire, président, directeur sportif, coach, nous devons prendre les meilleures décisions pour le club. Je suis aussi un fan, je sais ce que c'est, mais être un fan est différent d'être le propriétaire. "(...) Ils ont les moyens financiers, maintenant c'est à eux d'être malins sur la manière d'utiliser ces ressources pour devenir meilleurs".