France: Trump assistera au côté de Macron au défilé du 14 juillet

Mercredi, 28 Juin, 2017

Le président américain assistera au traditionnel défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Élysées mais n'accompagnera pas Emmanuel Macron à Nice pour l'hommage aux victimes de l'attentat de l'été dernier. "Le chef de l'Etat français a renouvelé son invitation au président Trump et à son épouse de venir assister à cet événement, qui célébrera les 100 ans de l'entrée en guerre des Etats-Unis aux côtés des troupes françaises pendant la première guerre mondiale", a ainsi annoncé l'Elysée ce mardi 27 juin.

A l'occasion de leur rencontre à Paris, "les deux dirigeants accentueront le solide partenariat économique et en matière de lutte antiterroriste qui unit leurs deux pays et discuteront de nombreuses autres questions d'intérêt commun", a de son côté déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

"M. Trump n'est pas du tout le bienvenu à la Fête du 14-Juillet".

Une cyber-attaque informatique mondiale en cours de propagation
Le virus s'est engouffré dans une faille du système d'exploitation Windows, de Microsoft, précédemment révélée par la NSA. Le géant de Redmond a publié un correctif mais plusieurs pirates se sont emparés de la faille pour mener leurs attaques.

Ed Sheeran sera en concert au Stade de France en 2018
Il sera de passage à Cork, Galway, Dublin, Londres, Stockholm, mais aussi Paris le 6 juillet au Stade de France . Le titre phare de l'album " Shape of You " a lui été vu plus d'1,5 milliard de fois sur Youtube.

VIDÉO. Renversé par un bus, cet Anglais s'en sort miraculeusement indemne
Ce n'est pas la rencontre avec un bus qu'il l'a scotché un instant sur son pare-brise qui va lui couper l'envie d'aller au pub. Une ambulance a cependant été envoyée sur les lieux et la route a été fermée pendant deux heures.

Le programme précis de cette première visite du président Trump en France n'était toutefois pas encore arrêté mercredi. Une prise de contact marquée notamment par une poignée de main virile entre les deux hommes, voulue par le Français et qui aurait agacé son homologue américain.

Donald Trump et Emmanuel Macron au G7 en Italie le 26 mai 2017. Jean-Luc Mélenchon a cependant reconnu que si Donald Trump vient, il sera nécessaire de "l'accueillir dignement ".

Le président américain a " accepté l'invitation " lancée hier par son homologue français Emmanuel Macron. Le président américain lui a répondu qu'il allait "examiner la faisabilité" de ce déplacement, a précisé l'Elysée.