Donald Trump s'affiche sur une fausse une du Time dans ses golfs

Mercredi, 28 Juin, 2017

"L'émission 'The Apprentice' casse la baraque!"

En réalité, la couverture en question, datée du 1er mars 2009, n'a jamais apparu sur les comptoirs, d'après un représentant du magazine. Trump réussit sur tous les fronts. même à la télévision! Le liseré rouge qui encadre la couverture est trop fin, les polices de caractère ne sont pas les bonnes, les manchettes sont mal placées. Cependant, outre la fausse nouvelle sur Trump, le ou la graphiste responsable de la création a pigé les gros titres d'une édition bien réelle du Time: celle du 2 mars 2009 (voir image plus haut).

Contactée par la rédaction du Washington Post, une porte-parole du Time a confirmé que cette Une n'avait jamais existé. Autre détail: les points d'exclamation dans les titres, franchement pas dans le style des éditeurs du magazine. Seulement voilà: pour la décoration de plusieurs de ses établissements, c'est une fausse couverture du célèbre magazine qui a été choisi.

LEGRAND acquiert l'américain Milestone pour 950 millions de dollars
(Easybourse.com) Le groupe limougeaud a annoncé mercredi le rachat pour 950 millions de dollars de Milestone AV Technologies. L'acquisition sera financée par émission de dette: post-opération, le ratio de dette nette/EBITDA est attendu inférieur à 2.

La réponse de la Nasa aux prédictions du groupe Anonymous — Vie extraterrestre
L'annonce d'une découverte historique est sur le point d'être dévoilée selon le collectif de hackers Anonymous . De là à n'y voir qu'un coup de communication.

Les finales de coupe Davis et de Fed Cup à Genève
La ville suisse a été préférée à Copenhague (Danemark), Miami (Etats-Unis), Istanbul (Turquie), Turin (Italie) et Wuhan (Chine). Ne reste donc plus au board de l'ITF qu'à approuver toutes ces décisions.

"Après avoir tempêté toute sa campagne contre les 'fake news', Donald Trump en a littéralement accroché sur ses murs", s'amuse le journaliste David Fahrenthold, qui a découvert la supercherie en visitant un golf Trump.

Agacé par cette fausse Une, "Time" a demandé à ce que cette première de couverture inventée soit retirée des établissements de Donald Trump. Ni l'organisation ni la Maison-Blanche n'ont souhaité répondre à la polémique. Washington Post en a rajouté une louche à cette affaire scabreuse en rappelant que Trump n'a été honoré qu'une seule fois par la Une du Time, c'était en janvier 1989, donc avant qu'il se jette dans l'arène politique.

Il venait alors d'être sacré homme de l'année par le magazine, succédant à toutes les grandes figures de l'histoire récente. C'est ce type de commentaires élogieux sur le président américain, qui sont plutôt rares il faut le dire, qui ont mis la puce à l'oreille de Washington Post, qui a alors enquêté.