Cyberattaques: la faille Windows encore à l'origine de la propagation

Mercredi, 28 Juin, 2017

Le 12 mai, "Wannacry" avait affecté des centaines de milliers d'ordinateurs dans le monde, paralysant notamment les services de santé britanniques et des usines du constructeur automobile français Renault.

Refuser la rançon. Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, la police nationale a précisé que le logiciel malveillant était susceptible de toucher toutes les versions du système d'exploitation Windows et a recommandé de ne payer aucune rançon.

Des informations rapportées par plusieurs entreprises ciblées par ces attaques simultanées faisaient état d'un virus faisant apparaître une demande de rançon de 300 dollars en monnaie virtuelle sur l'écran de leurs ordinateurs. Ce spécialiste de la sécurité informatique estime que le rançongiciel en cause est d'un nouveau type, alors que de nombreux autres experts y ont vu une nouvelle version du virus Petya, déjà à l'oeuvre l'année dernière.

Le virus "se répand dans le monde entier, un grand nombre de pays sont affectés", a averti Costin Raiu, de la société russe de cybersécurité Kaspersky.

Plus de 2 000 utilisateurs ont été concernés, essentiellement en Ukraine et en Russie, selon Kaspersky Labs.

En Ukraine, une cyberattaque là aussi de grande ampleur a visé des banques, des entreprises, des entreprises d'Etat et jusqu'au réseau informatique du gouvernement. A Moscou, le pétrolier Rosneft a fait savoir que ses serveurs avaient été touchés mais que sa production n'était pas affectée. En France, le géant publicitaire britannique WPP, l'industriel français Saint-Gobain, le distributeur Auchan et la SNCF ont indiqué avoir été touchés. Le site officiel et les panneaux d'affichage des vols de l'aéroport Borispol de Kiev " ne fonctionnent plus ", a également déclaré la direction de l'aéroport sur sa page Facebook, ajoutant qu'en raison de ces dysfonctionnements, des vols pourraient être retardés.

Chevaleresque " Transformers : The Last Knight "
Pour les besoins du blockbuster, le palais de Blenheim en Angleterre a été décoré avec une iconographie et des véhicules nazis. Donc Sylvain était ravi d'aller voir Transformers 5: The Last Knight .

Star de la saga Millenium, Michael Nyqvist est mort
Il doit apparaître également dans le long-métrage de Terrence Malik, Radegund , dont la sortie est prévue en 2018. Millénium , le film, ainsi que les deux suites, tous sortis en 2009, ont rapporté plus de 215 millions de dollars.

Deux milliards de personnes se connectent chaque mois sur Facebook
L'un de ces projets, Free Basics, s'est cependant heurté à la neutralité du net en Inde. Le groupe américain avait franchi son premier milliard d'utilisateurs en octobre 2012 .

De son côté, le laboratoire pharmaceutique américain Merck a indiqué être à son tour frappé par la cyberattaque mondiale, devenant ainsi la première victime connue aux Etats-Unis.

En Ukraine, pays le plus touché, le Premier ministre Volodymyr Groïsman a évoqué une attaque "sans précédent".

Sur le site de la centrale de Tchernobyl, où s'était produite en avril 1986 la pire catastrophe nucléaire civile de l'histoire, la mesure du niveau de radiation doit jusqu'à nouvel ordre être effectuée par des techniciens au lieu d'être suivie informatiquement.

Les opérations des banques avaient été perturbées, empêchant par exemple les passagers du métro de Kiev de régler leur ticket par carte bancaire.

Le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête pour faire la lumière cette vaste cyberattaque. Le sidérurgiste Evraz a également indiqué avoir été touché. En 2016, le président ukrainien Petro Porochenko avait accusé les services de renseignements russes d'être à l'origine de 6 500 tentatives d'attaques informatiques contre les institutions ukrainiennes en deux mois.

La plupart des ransomwares cryptographient chaque fichier en le rendant impossible à ouvrir par l'utilisateur tandis que Petya bloque la zone amorce du disque dur (MBR, Master Boot Record), rendant l'ordinateur totalement inutilisable.