Un banquier escroque une cliente octogénaire "raciste" — Seine-Saint-Denis

Mardi, 27 Juin, 2017

C'est son directeur d'agence qui a donné l'alerte. Contactée par la banque, la cliente qui n'avait jamais changé d'adresse, avait alors déposé plainte, a détaillé Me Abitbol à l'AFP. "Il a agi sans aucun scrupule", glisse une source proche de l'enquête au Point. Avec son butin, il aurait acheté deux appartements et des lingots d'or, pour un total de 36 000 €, retrouvés par la police lors d'une perquisition au domicile du banquier. Il ne supporte plus la pression de sa hiérarchie et le "racisme" d'une de ses clientes.

Pour faire simple, le stratagème du prévenu est simple: il s'est fait délivrer plusieurs cartes bancaires au nom de sa victime et a effectué une série de virements importants vers un compte, créé à son tour sous l'identité de l'octogénaire. Le conseiller bancaire de 27 ans a de surcroît profité de son profil "au-dessus de tout soupçon " pour mener à bien son projet.

Pas de smic pour le député de France insoumise Alexis Corbière
Pour autant, pas simple de vivre avec le Smic quand on habite la région parisienne et qu'on a des enfants à charge, par exemple . Corbière évoque peut-être les 600.000 à un million d'euros avant impôts gagnés grâce à Merci Patron! , selon Libération .

Le PSG a relancé Fabinho (RMC)
En Angleterre, la rumeur du moment envoie surtout le milieu de Chelsea Nemanja Matic chez les Red Devils, plus que Fabinho . Le club anglais a fait de Fabinho l'une de ses priorités du mercato.

GB: 60 immeubles déclarés non conformes aux normes anti-incendie
Ils étaient dirigé vers un centre de loisirs local, le Swiss Cottage leisure center, qui doit les accueillir pour passer la nuit. La tour Grenfell se trouve dans le quartier de Kensington, qui est l'un des plus cossus d'Europe.

Le jeune homme qui travaille dans une agence LCL à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) est soupçonné d'avoir détourné, entre mars et décembre 2016, 380.000 euros de l'assurance vie de cette cliente âgée de 89 ans qui auraient notamment porté des propos racistes et islamophobes mal perçus devant ce musulman.

Déféré devant le parquet vendredi 23, l'accusé a été placé sous contrôle judiciaire en attendant d'être jugé le 21 août pour escroquerie, blanchiment et abus de confiance."Mon client n'est pas un délinquant d'habitude".