Biarritz : avis de recherche après une disparition inquiétante

Mardi, 27 Juin, 2017

La jeune femme n'a plus donné signe de vie depuis samedi.

Atteinte d'une maladie orpheline. Margot Floquet, originaire d'Aix-en-Provence, n'a plus donné de nouvelles à ses parents depuis samedi dernier, rapporte Frannce Bleu Pays Basque.

L'enquête est menée par le commissariat de police de Biarritz.

Le PSG a relancé Fabinho (RMC)
En Angleterre, la rumeur du moment envoie surtout le milieu de Chelsea Nemanja Matic chez les Red Devils, plus que Fabinho . Le club anglais a fait de Fabinho l'une de ses priorités du mercato.

Les policiers ne veulent plus garder la maison de Marine Le Pen
Une situation qui dure depuis 18 mois et qui commence à faire râler les forces de l'ordre, raconte Le Parisien . La semaine dernière, avec une température de 45 degrés dans la voiture.

"Secoué comme une machine à laver", un vol d'AirAsia retourne en Australie
Un passager du vol raconte ainsi que l'avion était " secoué comme une machine à laver ". S'il devait se rendre en Malaisie, l'Airbus A330 est finalement retourné en Australie .

"C'est en raison d'une disparition jugée 'inquiétante' que les autorités lancent un appel à témoins lundi pour tenter de retrouver la jeune Margot Floquet". Elle a quitté à 9 h du matin le logement de Biarritz, loué par sa famille, originaire d'Aix-en-Provence, pour quelques jours de vacances.

Les personnes pouvant apporter des éléments sur la disparition de la jeune femme peuvent contacter le commissariat de Biarritz au 05.59.01.22.22. ou au 05.59.01.22.28. Ils sont très inquiets car leur fille souffre d'une maladie orpheline qui nécessite un lourd traitement médical. La jeune touriste a emporté avec elle sa carte vitale ainsi que que sa carte bancaire mais pas de pièce d'identité. S'il n'est pas pris, cela peut avoir des conséquences au niveau cardiaque. Lors de sa disparition, elle était vêtue d'un short vert avec motifs africains ou un pantalon en coton noir avec un haut blanc de type sweat.

Elle aurait passée la journée de samedi sur la plage avec un groupe de surfeurs. "Des surfeurs qui ont été entendus par les enquêteurs mais qui selon la police 'n'ont rien à se reprocher'", précise France Bleu.