Les nouveautés de la rentrée scolaire 2017 — Education

Lundi, 26 Juin, 2017

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a affirmé dans un entretien à La Voix du Nord, que les 2 200 classes de cours préparatoires dans les réseaux d'éducation prioritaire renforcée (REP+) créées à la rentrée prochaine seront abondées par un recrutement de 2 500 enseignants.

Concernant les horaires et les tenues de classes mercredi et vendredi après-midi, le ministre a reconnu que "Sous l'apparence de l'uniformité, on a abouti à des situations très fragmentées".

Emmanuel Macron avait annoncé pendant la campagne présidentielle des classes de CP à 12 élèves dans les zones scolaires défavorisées.

La police utilise des balles en caoutchouc pour disperser la Gay Pride
Les organisateurs avaient balayé cette excuse " infondée " du revers de la main, annonçant que l'évènement aurait lieu quand même. Si l'homosexualité n'est pas un délit en Turquie , comme dans beaucoup d'autres pays musulmans, l'homophobie y est répandue.

Tennis - Cilic en quête de doublé au Queen's, Lopez de première
Si le Reckangeois a chèrement vendu sa peau, il a tout de même dû s'incliner en trois sets (3-6, 7-5, 4-6) et 2h16. L'Espagnol ne faiblissait pas et finissait par conclure à la suite d'une faute directe du Croate en coup droit.

Jean-Marie Le Pen dérape au sujet de sa petite-fille
Sans jamais citer de nom, Jean-Marie Le Pen commence par évoquer Florian Philippot qui avait menacé de ... si FN la de sortie l'euro. "L'autre" désigne Maréchal-Le Pen, députée la 3e du qui choisi ne reprendre fonctions, notamment raisons familiales.

" L'esprit initial de "plus de maîtres que de classes" était de concentrer les professeurs en CP et CE1".

"Nous continuerons à mettre en oeuvre ce plan, avec moins de professeurs dédiés", a précisé le ministre.

"Nous faisons coexister les deux dispositifs pour pouvoir les évaluer et avancer", a-t-il ajouté. Il y aura aussi des redéploiement d'enseignants affectés au dispositif "plus de maîtres que de classes ", instauré sous le quinquennat Hollande et plébiscité par la plupart des enseignants. D'une part, fait-elle valoir sur BFMTV, "les postes (2.500 promis par le ministre, NDLR) ne seront pas là pour la rentrée de septembre 2017, mais pour celle de septembre 2018".