Belloubet, une juriste à la Justice

Vendredi, 23 Juin, 2017

"Ce ministère est formidable par la richesse humaine de ceux qui le forment", a-t-il déclaré avec émotion.

Cette mère de trois enfants, veuve d'un professeur de droit disparu en 2005, devient la sixième femme ministre de la justice sous la cinquième république. Je voudrais vous dire tout d'abord que je mesure la singularité de ce moment pour vous.

Avant le premier conseil des ministres du gouvernement Edouard Philippe II, la passation de pouvoirs entre François Bayrou et Nicole Belloubet a eu lieu au ministère de la Justice. "Membre du Conseil constitutionnel depuis 2013, c'est une spécialiste, plus "techno" que politique" qui arrive donc place Vendôme pour porter, notamment, le projet de loi de moralisation de la vie publique.

Elle abandonne son mandat politique en 2013 lorsque le président du Sénat de l'époque, Jean-Pierre Bel (PS), la nomme au Conseil constitutionnel - en théorie pour neuf ans.

La parité avec 15 femmes et 15 hommes — Nouveau gouvernement Philippe
Dans la foulée, la numéro 2 du MoDem , Marielle de Sarnez , a également renoncé à son poste de ministre des Affaires européennes. Selon un sondage Harris interactive, 57% des Français souhaitaient aussi qu'il quitte le gouvernement.

Une polémique secoue l'AFP — Affaire Ferrand
L'Agence France Presse aurait étouffé de nombreuses informations sensibles pour protéger Emmanuel Macron et Richard Ferrand. Et de déplorer: "Deux jours plus tard, l'info sera en bonne place dans les médias nationaux".

Emmanuel Macron à Bruxelles pour son 1er conseil européen
Si l'élection d'Emmanuel Macron a fait pousser un ouf de soulagement aux pays limitrophes de la France, il est loin de faire l'unanimité à l'est de l'Europe .

Enfin Brune Poirson (conjointement avec Sébastien Lecornu) devient secrétaire d'Etat auprès du ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et Solidaire. Dans la foulée, on apprenait que son bras droit au MoDem, Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes, quittait elle aussi le gouvernement pour présider le groupe du parti centriste à l'Assemblée. Lorsqu'elle est nommée rectrice de Limoges, à l'été 1997 - elle compte alors parmi les plus jeunes recteurs de France -, elle dit qu'elle " ne se fait pas d'illusions ". " Ils cherchaient des femmes, voilà pourquoi je suis là ", assure-t-elle alors.

Dérogeant à la tradition qui voulait que cette annonce se fasse depuis le perron du palais présidentiel, la composition du nouveau gouvernement a été annoncée depuis les jardins de l'Elysée par le secrétaire général de la présidence Alexis Kohler, avec une heure et quart de retard sur l'horaire prévu initialement, a annoncé la présidence.

L'orchestre de la Garde républicaine avait pris possession de la cour d'honneur de l'Elysée, exceptionnellement ouverte au public, enchaînant les thèmes de Rabbi Jacob, de La Belle de Cadix ou de Mission impossible.