Coup d'envoi des négociations avec un Royaume-Uni en plein chaos — Brexit

Lundi, 19 Juin, 2017

Le Royaume-Uni ambitionne de sceller avec l'UE un accord "comme aucun autre dans l'Histoire", a déclaré lundi le ministre britannique du Brexit David Davis, à quelques heures de l'ouverture des négociations sur la sortie du Royaume-Uni du giron européen. Alors que le pays est sous le choc, la Première ministre se rend sur place sans rencontrer la population.

Malgré la déconvenue du parti conservateur et de Theresa May lors des élections législatives, Londres et Bruxelles entameront les négociations dès le 19 juin. Elle le fera le lendemain, mais trop tard: elle est accusée de n'avoir pas pris la mesure de ce drame qui a fait des dizaines de morts.

Pour le journal conservateur The Times, c'est la goutte de trop: "Plus vite Theresa May partira, mieux ce sera". Une situation qui a conduit des responsables conservateurs à appeler la première ministre à renoncer au Brexit "dur" qu'elle prône, soit une sortie du marché unique européen afin de reprendre le contrôle de ses frontières et de limiter l'immigration européenne.

Le Royaume-Uni aborde donc les négociations les plus importantes de son histoire récente portée par un exécutif très fragilisé, ne disposant même pas de la garantie absolue qu'il passera le vote de confiance à la reprise des travaux parlementaires mercredi.

Partisan d'une "approche pragmatique", le ministre des Finances Philip Hammond a plaidé dimanche sur la BBC pour une sortie "sans heurts" qui puisse, via des "structures de transition", protéger l'emploi et la croissance.

La nouvelle Polo TGI GNV attendue avant la fin de l'année — Volkswagen
Pourtant, dans leurs catalogues, la Volkswagen sera plus premium, avec notamment une panoplie de motorisations plus importante. La nouvelle Polo mesure 4,05 m de long, soit 10 cm de plus que sa devancière, et à peine 9 cm de moins que la Golf de 1997.

Heures du Mans: la Porsche N.1 leader arrêtée, en passe d'abandonner
Le Vaudois Sébastien Buemi et son équipe se classent, eux, à la 9e position sur Toyota . Allen-Matelli-Bradley (AUS-FRA-GBR/Oreca-Gibson) à neuf tours. 22.

Une majorité écrasante pour Macron — Législatives
Cette victoire est en effet entachée par le niveau de l'abstention, qui devrait dépasser 56%, selon plusieurs instituts. Jean-Luc Mélenchon a réclamé dimanche un référendum sur la réforme du Code du travail prévue dès le mois de septembre.

A cela s'ajoutent les inquiétudes grandissantes sur le plan économique, avec une consommation des ménages, habituellement moteur de la croissance du pays, à la peine depuis le début de l'année en raison de l'inflation liée à la chute de la monnaie britannique depuis le 23 juin.

Mais pour le moment, "rien n'a changé", a affirmé M. Davis.

En contrepartie, le Royaume-Uni attend de la réciprocité pour ceux de ses propres ressortissants qui étaient établis dans des pays de l'Union européenne avant le 29 mars, date à laquelle Theresa May a activé l'article 50 du traité européen qui a formellement enclenché la procédure de divorce. La première étape, qui commencera le 19 juin, devra être consacrée à trouver un accord sur les dossiers considérés comme prioritaires par les 27 Etats membres de l'UE, tels que le "règlement financier", c'est à dire le paiement par Londres de tous ses engagements financiers pris au sein de l'Union".

M. Barnier a indiqué fin mai espérer un accord sur ces trois points " entre octobre et décembre 2017 ".

Pour mener à bien les négociations, le gouvernement a annoncé samedi que la session du Parlement durerait exceptionnellement deux ans, contre un an normalement.