Incendie à Londres: 7 Marocains seraient parmi les victimes

Dimanche, 18 Juin, 2017

Sept ressortissants marocains sont morts dans le gigantesque incendie qui a ravagé un immeuble résidentiel dans l'ouest de Londres mercredi, a annoncé samedi le ministère marocain des Affaires étrangères.

"Ce nombre de 58 pourrait changer".

Les flammes ont éclaté dans la tour Grenfell, dont les 120 logements abritaient quelque 600 personnes, en pleine nuit, au moment où la plupart des résidants étaient vraisemblablement endormis. Comme il est de coutume, la reine d'Angleterre Elizabeth II s'est exprimée ce samedi 17 juin à l'occasion de son anniversaire.

"Mis à l'épreuve, le Royaume-Uni s'est montré résolu face à l'adversité", a-t-elle dit. "Unis dans notre tristesse, nous sommes tout autant déterminés, sans crainte ni faveur, à aider à reconstruire les vies de tous ceux qui ont été si affreusement affectés par la blessure et la perte".

La cheffe du gouvernement britannique ne s'est rendue que vendredi au chevet des victimes de l'incendie. Selon le service de santé public NHS, 19 étaient toujours hospitalisées, dont 10 dans un état critique.

Les manifestants reprochent aux autorités locales de ne pas avoir entendu leurs cris d'alerte concernant la sécurité du bâtiment de 24 étages, parce qu'ils provenaient d'une population majoritairement modeste.

La fille du couple interpellé témoigne — Affaire Grégory Villemin
Ce corbeau , qui a endossé successivement un nombre d'identité inimaginable tout au long de l'affaire, serait en fait pluriel. Il vient seulement de réaliser qu'il n'était pas dans un cauchemar. "[.] On a mis la charrue avant les boeufs".

Imbula, ça chauffe — Mercato Nice
Le profil de milieu de terrain percutant et relanceur pourrait plaire à la vision offensive du football prônée par Lucien Favre. Dans la famille des joueurs en difficulté que Nice souhaite relancer, je demande Giannelli Imbula .

Marine Le Pen se cache derrière un deuxième compte Twitter !
Mais lorsqu'une fausse manip' remet en cause des années d'argumentation, l'erreur n'en est que plus grande. Marine Le Pen utilise ce compte caché depuis avril 2013 pour s'exprimer librement sur le réseau social.

De nombreux résidents ont affirmé qu'il n'y avait pas d'issue de secours, pas d'extincteur, pas d'alarmes incendie.

La colère monte parmi les survivants et les proches des victimes, qui dénoncent la gestion de l'immeuble mais aussi la réaction de Theresa May face à ce drame. Le revêtement installé sur la façade aurait en outre favorisé la propagation de l'incendie. Quant à leur identification, elle risque d'être longue et difficile, avec un risque qu'elle ne soit jamais possible, a dit Stuart Cundy en raison de la chaleur dégagée par le brasier.

L'agence de presse britannique Press Association fait état d'au moins 70 personnes disparues.

Reste que pour le Guardian, " un leader qui a peur de rencontrer ses concitoyens est fini ". Il s'agit de Mohammed Alhajali, un réfugié syrien de 23 ans qui étudiait l'ingénierie civile, et d'une photographe britannique de 24 ans, Khadija Saye. Elle a annoncé le déblocage de cinq millions de livres (environ 5,7 millions d'euros) pour les survivants, et promis un relogement pour tous les sinistrés dans les trois semaines.

Près de la tour samedi, des membres de la communauté ont chanté des prières sur l'air d'Amazing Grace, devant des dizaine de bouquets de fleurs déposés en hommage aux victimes.