Leonardo DiCaprio furieux contre Donald Trump

Samedi, 03 Juin, 2017

"Il n'y a pas de plan B parce qu'il n'y a pas de planète B", a prévenu Macron jeudi soir, reprenant un slogan des militants climat. Le gouvernement chinois "prendra des mesures concrètes" en réponse au changement climatique.

"Notre partenariat aujourd'hui est plus important que jamais", a assuré M. Juncker. "Il faut un cadre tel que celui-ci pour faire face aux risques du changement climatique", rappelait la veille de l'annonce Darren Woods, le directeur général d'Exxon lors de l'Assemblée générale du groupe.

La Chine, plus discrète que l'UE sur le sujet vendredi à Bruxelle, s'est tout de même dite prête à "chérir le résultat chèrement gagné" à Paris.

Aux côtés de Pékin, l'engagement des Etats-Unis de Barack Obama avaient largement participé à la réussite de l'accord de Paris, signé en décembre 2015 par plus de 190 pays et qui vise à contenir la hausse de la température moyenne mondiale "bien en deçà" de 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

Dans le concert de condamnations, peu de voix discordantes se sont fait entendre. Pendant ce temps, les États américains et les grandes villes peuvent-ils passer outre la déclaration du président et s'engager à leur niveau à lutter contre le réchauffement climatique?

Jean-Yves Le Drian démissionne du Conseil régional de Bretagne
Agé de 40 ans, il assure d'ores et déjà l'intérim avant l'élection lors d'une session le 22 juin. Durant ces trois années, la présidence de région était assurée par Pierrick Massiot.

Jim Carrey sera jugé pour homicide par imprudence en 2018
Ils réclament à Jim Carrey des dommages et intérêts importants ainsi qu'un remboursement des frais d'enterrement. Maquilleuse d'origine irlandaise, elle a mis fin à ses jours dans son appartement de Los Angeles.

Les Etats-Unis isolés, l'UE et la Chine promettent de coopérer — Climat
Le plus regrettable dans ce retrait, c'est la perte de temps provoquée à un moment où le changement climatique s'accélère. Ils ont également manifesté leur volonté de "le défendre sur la scène internationale", a-t-on précisé de même source.

Mercredi, Elon Musk avait déjà annoncé son intention de quitter l'entourage du président américain, après que ce dernier avait déjà évoqué la sortie de son pays des Accords de Paris signés en avril 2016. "Ils ne vont plus faire aucun effort pour réduire leurs émissions", a déclaré Xavier Fettweis, climatologue à l'ULG.

Elle était attendue, mais l'annonce de Donald Trump de sortir les États-Unis de l'accord de Paris a provoqué une vague de consternation partout dans le monde. "Le monde peut continuer à compter sur l'Europe ", a martelé le commissaire européen à l'Action pour le climat, Miguel Arias Canete. L'église catholique a fortement soutenu les accords sur le climat. Le fondateur de SpaceX et Tesla était en effet l'un des membres du conseil de dirigeants accompagnant le président Donald Trump pour planifier sa stratégie en matière de nouvelles technologies et d'innovation.

Les Nations Unies, qui chapeautent l'accord, ont fait part de leur "grande déception".

Le scénario n'est pas irréaliste, considérant le nombre élevé de climatosceptiques placés à des postes-clefs de l'administration américaine et qui n'ont eu de cesse de dénigrer, ces derniers mois, les politiques de réduction des gaz à effet de serre (GES) ou les budgets investis dans les recherches sur le climat. Après des semaines d'atermoiements, Donald Trump tient ainsi l'une de ses promesses de campagne au nom de la défense des emplois américains.

Autre puissance asiatique, l'Inde a appelé au respect de l'accord de Paris. Au-delà de l'enjeu écologique, il s'agit aussi d'une question économique et d'équilibres géopolitiques mondiaux.