Attentat à Manchester - Deux nouvelles arrestations à Manchester

Samedi, 27 Mai, 2017

Les chefs de la police britannique ont condamné la publication de ces éléments, affirmant que ces révélations entravaient le bon déroulement de l'enquête et contrevenaient aux relations de confiance entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

Une victoire du Parti travailliste aux législatives 'changerait ce que nous faisons à l'étranger', doit-il expliquer, en insistant sur le fait que 'la guerre contre le terrorisme ne fonctionne tout simplement pas'.

Theresa May a demandé à Donald Trump que les informations sur l'enquête en cours restent "confidentielles", jeudi à Bruxelles au sommet de l'Otan, et le président américain s'est engagé à poursuivre les responsables. Il s'est dit confiant que "la relation spéciale" entre les deux pays "surmonterait sans aucun doute" l'incident "particulièrement malheureux" des fuites dans l'enquête de police aux médias américains.

Theresa May, la cheffe du gouvernement, lui a répondu depuis le sommet du G7 en Sicile en l'accusant de trouver des excuses au terrorisme et le jugeant "pas à la hauteur" pour le poste de Premier ministre. Jeudi, la vice-présidente du parti europhobe Ukip, Suzanne Evans, a reproché à Mme May d'être 'en partie responsable' de l'attaque en raison des coupes dans le budget de la police.

Selon un sondage de l'institut YouGov à paraître vendredi dans le Times, les conservateurs de Mme May seraient à 43% des intentions de vote contre 38% pour les travaillistes.

"Si la sécurité et le terrorisme deviennent de grands thèmes de la campagne, celle qui pourrait y gagner ne peut être que Theresa May", ancienne ministre de l'Intérieur, a toutefois souligné le professeur en sciences politiques Seven Fielding, de l'université de Nottingham.

Attentat à Manchester - Deux nouvelles arrestations à Manchester

Sur le terrain, l'enquête sur le réseau djihadiste à l'origine de l'attentat se poursuit. Un autre homme qui avait été arrêté auparavant a été libéré.

Vendredi soir encore, un homme de 44 ans avait été arrêté ans la région de Rusholme, au sud de Manchester.

La police de Manchester a annoncé dans un communiqué l'arrestation de deux hommes de 20 et 22 ans intervenue après avoir procédé à une explosion contrôlée lors d'une perquisition dans un quartier de Manchester, Cheetham Hill.

L'enquête a révélé qu'Abedi, 22 ans, né à Manchester de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi, avait baigné dans un contexte familial jihadiste.

Bravant la tension et en dépit du niveau d'alerte terroriste maximum régnant dans le pays, la ville de Manchester tiendra vendredi ses GreatCityGames. Plusieurs médaillés olympiques doivent participer à cette compétition d'athlétisme sur Deansgate, l'une des principales artèresde la ville, à quelques centaines de mètres de l'Arena, la salle de concert où a eu lieu l'attentat lundi soir.

"Manchester est vraiment une ville résiliente, et nous attendons avec impatience cet événement sportif majeur, organisé avec le soutien de la police", a déclaré Luthfur Rahman, chargé des affaires culturelles et sportives de la municipalité.

Législatives : entre Cazeneuve et Mélenchon, le ton monte
Dans le viseur de la France insoumise, Bernard Cazeneuve se défend et sort les griffes. "Il y en a marre des sermons de M.

Systèmes de réseau de contrôle de carrosserie Kostal
La Société Kostal est parmi les entreprises leader dans le domaine de l’industrie automobile. Cependant, les systèmes de contrôle de réseau intérieurs sont tout aussi importants.

Les prisonniers palestiniens cessent leur grève de la faim — Israël
Elle a par ailleurs coïncidé avec le premier jour du ramadan, le mois de jeûne musulman. En outre, 13 députés palestiniens, de différents partis politiques, sont emprisonnés.