Trump va s'entretenir au téléphone avec Poutine

Mardi, 02 Mai, 2017

L'appel, prévu dans l'après-midi, heure de Washington, est le troisième entre les deux chefs d'Etat depuis l'arrivée de M. Trump à la Maison Blanche en janvier.

Donald Trump a déjà conversé par téléphone avec Vladimir Poutine à deux reprises depuis son entrée en fonction.

La présidence américaine n'a pas précisé de quoi les deux dirigeants allaient parler.

Angela Merkel et Vladimir Poutine se connaissent comme peu d'autres couples politiques sur la scène internationale, mais les relations entre les deux dirigeants sont tendues.

Après sa visite en Arabie saoudite dimanche, et lundi aux Emirats arabes unis, la chancelière allemande Angela Merkel se rend mardi 2 mai à Sotchi, en Russie, pour y rencontrer le président russe Vladimir Poutine.

Mélenchon prévient les électeurs de "France insoumise": voter FN une "terrible erreur"
Emmanuel Macron reste le favori des sondages , l'écart se ressert entre lui et son adversaire, Marine Le Pen . Ces syndicats ont appelé à voter pour Emmanuel Macron le 7 mai pour " battre " la candidate du FN.

L'Atlético Madrid prolonge son défenseur français Lucas Hernandez
En février, Lucas Hernandez a été condamné par un tribunal madrilène à des travaux d'intérêt général après une altercation nocturne avec sa compagne.

Marine Le Pen plagie François Fillon et plaide le "clin d'œil"
La même explication, mot pour mot, donnée au Monde par David Rachline, le directeur de campagne de Marine Le Pen . Plus précisément dans Ne laissons pas mourir la France .

" Nous confirmons " que la conversation se tiendra mardi, a pour sa part déclaré à l'agence Ria Novosti le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Et lors du dernier appel, au début du mois d'avril, Trump avait assuré de son soutien la Russie, endeuillée par un attentat à la bombe qui avait fait 15 morts dans le métro de Saint-Pétersbourg.

Les liens entre M. Trump et la Russie sont en outre scrutés de près depuis que les services de renseignement américains ont accusé le Kremlin d'avoir piraté le réseau informatique de la direction du parti démocrate avant l'élection présidentielle ayant porté le milliardaire américain au pouvoir.

Donald Trump a ordonné le 6 avril dernier un raid aérien contre une base aérienne syrienne en réponse à une attaque à l'arme chimique survenue dans la ville de Khan Cheikhoun, contrôlée par les rebelles syriens, qui a été attribuée à l'armée syrienne.

La Russie a démenti toute ingérence dans l'élection américaine.