Le gouvernement évite la paralysie — États-Unis

Mardi, 02 Mai, 2017

Les priorités de Donald Trump attendront.

La Chambre des représentants et le Sénat doivent voter en faveur de l'accord d'ici vendredi, puis le transmettre au président américain pour signature. Aucune embauche d'agent d'immigration pour accélérer des expulsions n'est autorisée.

Les démocrates ont réussi cependant à éviter les coupes draconiennes voulues par Donald Trump dans certains domaines.

Le budget du département d'Etat et de l'aide étrangère est épargné et stable, loin de la réduction de 28% réclamée par le président en mars - et inclut même un milliard de dollars d'aide d'urgence contre la famine dans plusieurs pays d'Afrique (Nigeria, Somalie, Soudan du Sud) et au Yémen.

Corée du Nord: Trump pense que Xi "fait pression"
Malgré ces mots respectueux en apparence, le président américain a réaffirmé sa volonté d'écarter la menace nucléaire nord-coréenne.

Sidi Bouzid : L'un des terroristes tués avait égorgé des soldats
Cinq terroristes , arrêtés, dimanche 30 avril 2017, dans l'opération de Sidi Bouzid, ont été écroués. " Pendant l'assaut, l'un des jihadistes " a été touché et s'est fait exploser ", a-t-il poursuivi.

Gaz lacrymogène pour disperser la manifestation du 1er mai — Istanbul
Au moins l'un d'entre eux a été arrêté par la police, a constaté l'Agence France-Presse". La police a ainsi barré les accès à la place lundi. ".

Egalement dans le collimateur des conservateurs et de son nouveau directeur climato-sceptique Scott Pruitt, l'Agence de protection de l'environnement (EPA) sauve les meubles, avec une réduction de 1% de son budget, qui frappera surtout les programmes de recherche et réglementaires.

Une myriade d'autres mesures est incluse, notamment l'ajout de 2.500 visas pour des interprètes afghans de l'armée américaine. Les démocrates ont par ailleurs évité la diminution des financements accordés au Planning familial, et ils ont obtenu l'injection de 300 millions de dollars dans le système de santé de Porto Rico, qui se trouve au bord de la faillite.

Selon la presse américaine, le Pentagone recevrait une rallonge de 12,5 milliards de dollars pour l'exercice fiscal s'achevant le 30 septembre, voire 2,5 milliards de dollars supplémentaires si Donald Trump présente au Congrès une stratégie visant à vaincre le groupe Etat islamique.

La Maison Blanche avait expliqué que la planification du projet pouvait déjà commencer et des appels d'offre ont déjà été lancés. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.