L'hôpital de Marseille appelle au calme dans l'affaire Marwa

Lundi, 28 Nov, 2016

Le combat parait juste, et la rétribution est peut-être déjà en train de payer. Elle avait été hospitalisée avant au CHU de Nice pour une infection foudroyante suivie de sévères troubles neurologiques. Le père de l'enfant avait sollicité la justice pour empêcher les médecins de débrancher l'appareillage qui maintient l'enfant en vie. Alors qu'elle était plongée dans le coma artificiel suite à un virus foudroyant, Marwa, une petite fille d'un an s'est réveillée pour le plus grand bonheur de ses parents. "C'est une opération lourde avec un taux de mortalité de 20% ", ajoute-t-elle.

La fillette a en effet rouvert les yeux, sortant ainsi de son coma.

La famille avait même mis en ligne une pétition intitulée Jamais sans Marwa.

Caroline Receveur odieuse dans DALS 7 ? Ayem réagit (Vidéo) — Mad Mag
Elle a déclaré: " C'est vrai aux apéros etc. c'était souvent la première à partir avec son chéri Valentin, à l'époque. Le chanteur de 31 ans n'est donc sans doute plus un cœur à prendre. mais nous n'en saurons pas plus! M.

Le Maroc assure la sécurité au Sommet de la francophonie — Madagascar
En revanche, le Maroc joue la carte de la diplomatie économique pour rallier un maximum de pays africains à sa position. Une situation qui a permis au Maroc de devenir l'un des principaux investisseurs en Afrique subsaharienne.

Bye Bye la calvitie, il s'est offert de nouveaux cheveux — Rafael Nadal
Depuis quelques temps, les fans de tennis avaient remarqué une calvitie naissante chez Rafael Nadal. Au total, Rafael Nadal est désormais riche de 4 500 cheveux.

Celui-ci avait ordonné au personnel hospitalier de poursuivre les soins dans l'attente d'une expertise. Les parents se sont opposés farouchement à cette décision couperet, et ont obtenu mi-novembre du tribunal administratif de Marseille, un sursis rimant avec survie, pour leur enfant, en attendant une contre-expertise sur son état de santé. Elle poursuit en qualifiant d'"acharnement thérapeutique " la prise en charge de l'enfant. Sur le réseau social Facebook, son père a posté une vidéo dans laquelle Marwa apparaît effectivement les yeux ouverts et le visage souriant, visiblement ravie d'avoir son père en face d'elle. Les signes semblent être de plus en plus encourageants: "je suis tellement heureux d'avoir remué ciel et terre pour revoir ce petit sourire qui me manquait tant... Ma Marwa, tu me manques et je t'aime", écrit le papa très ému. Mais à l'occasion, le père de la petite fille a publié une vidéo sur le compte Facebook, créé spécialement pour la fillette. Contacté ce vendredi matin par L'Express, l'hôpital n'a toutefois pas souhaité faire le moindre commentaire sur l'état de santé de la fillette.

"Les parents gardent espoir malgré tout:" Son cœur bat de nouveau, elle s'est remise à bouger alors qu'elle était totalement inerte et elle réagit au son de ma voix.