L'Algérie accepte le retour du Maroc dans l'UA, mais à une condition

Samedi, 26 Nov, 2016

" L'harmonie démontrée par les pays africains lors de ce sommet, face à la tentation du Maroc d'expulser des réunions la délégation de la République arabe démocratique sahraouie, confirme que le continent africain s'oppose à toute tentative de déstabilisation du continent et de l'Union africaine", ajoute-t-il dans une déclaration reprise par le site d'information de la chaîne algérienne Echorouk. Huit pays ont annoncé leur retrait des travaux du sommet après la participation d'une délégation du Front du Polisario.

Comme il fallait s'y attendre, ces milieux marocains se sont déchaînés contre l'Algérie l'accusant d'avoir usé de toutes les "turpitudes " pour dissuader les Etats africains d'accéder à la demande de leur pays soutenue en l'occurrence par quatre des Etats arabes présents au forum, y compris celle d'avoir formulé à certains d'entre eux des menaces sur leur sécurité nationale qu'ils ont dû prendre au sérieux en tenant compte des capacités de nuisance en la matière dont elle disposerait selon "l'expertise " marocaine. Il s'agit du Maroc, de l'Arabie saoudite, de Bahreïn, du Qatar, des Emirats arabes unis, de la Jordanie, du Yémen et de la Somalie. Le Maroc s'en est retiré en 1984.

Grande distribution - Bercy poursuit Carrefour pour " pratiques commerciales abusives "
Al'époque, Carrefour avait " pris acte " des ces reproches et assuré qu'elle ferait le nécessaire pour y mettre fin, si ceux-ci étaient confirmés.

Première sortie publique pour Raphaël, fils de Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh
Reuters Stéphanie de Monaco, Charlotte Casiraghi, son fils Raphaël et Louis Ducruet, le 19 novembre 2016. Son fils aîné, Andrea Casiraghi, est le père de deux enfants, Sasha et India.

Un enfant meurt dans la boulangerie de ses parents — Cher
Les gendarmes de Bourges sont chargés de l'enquête afin de déterminer les circonstances de cet accident mortel. Jeudi 17, vers 16h45, leur petit garçon de 2 ans est tombé dans le pétrin professionnel de l'établissement.

Le Gouvernement sahraoui appelle également le Maroc à " mettre fin à sa colonisation illégitime des territoires occupés du Sahara occidental et à travailler avec la partie sahraouie pour la mise en oeuvre de ce qui a été décidé à travers la signature du plan de règlement de 1991, en levant les obstacles et en cessant les atermoiements concernant l'organisation du référendum d'autodétermination " conclut le communiqué. La commission de l'UA a rappelé récemment que l'acte constitutif de l'Union ne contient pas de disposition relative à l'expulsion d'un membre quelconque de l'Union.

Dans ce sens, la 41e Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco), tenue vendredi et samedi dans la ville espagnole Vilanova, a félicité l'Union africaine pour sa contribution essentielle à la résolution du conflit du Sahara occidental et dénoncé les tentatives inacceptables du Maroc qui par son projet d'intégration à l'Union africaine veut tout simplement " parasiter cette organisation continentale sans en respecter les critères internes contenus dans la charte et l'acte constitutif de l'Union africaine ". En réaction à ce retrait, le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des États arabes, Abdelkader Messahel, dans un entretien à TSA, a minimisé l'impact de ce retrait sur ce sommet, et affirmé qu' "aucune adhésion ne peut se faire au détriment du principe fondateur de l'Union africaine".